Wiki-en veut du vieux:)?
Bienvenu dans le Forum (et for Femmes:)!) des 'wikinenveut'Smile!
On y discute de tout les sujets, concernant l'exclusion, le droit des pères, l'écriture et l'art en général, mais surtout et sinon de Linux et des Logiciels Libres et des NTIC, par et pour les gens de R.2000:)!
Everybody welcomes at Home:)!
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit


Tchat Blablaland



COMMENT SE FABRIQUE L'OPINION PUBLIQUE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

COMMENT SE FABRIQUE L'OPINION PUBLIQUE

Message  buyspeedoo le Ven 16 Avr - 15:54

La manufacture du consentement (manufacturing consent)

De l’actualité internationale jusqu’au dernier sondage électoral, nombreux sont les commentateurs, les hommes politiques et les décideurs qui ont recours à l’opinion publique pour faire parler la majorité silencieuse. Mais comment se forme-t-elle ? Quels sont les secrets de son élaboration ? Comment intervient-elle dans les processus de décisions ? Portée au pinacle comme moyen d’expression de la démocratie, l’opinion publique peut aussi se transformer en instrument insidieux de manipulation.

Noam Chomsky et les médias.Réalisé par Mark Achbar et Peter Wintonick. Canada, 1992

Bande-son en anglais sous-titré en français

Noam Chomsky, La manufacture du consentement (manufacturing consent) 1 de 2
1:23:57 -
Noam Chomsky, et quelques intervenants bien placés pour nous parler du sujet, nous expliquent comment et pourquoi les médias manipulent l'opinion publique en sélectionnant l'information. Ils décortiquent le fonctionnement des organes de presse et mettent à jour les techniques subtiles qu'ils utilisent.
http://video.google.fr/videoplay?docid=-8506025126009141326&ei=PlnIS_3sLpnD-QbizK29Ag&q=(manufacturing+consent+french&hl=fr#

---

Noam Chomsky, La manufacture du consentement (manufacturing consent) 2 de 2
1:23:35 -
http://video.google.fr/videoplay?docid=-6422835073569633416&ei=PlnIS_3sLpnD-QbizK29Ag&q=(manufacturing+consent+french&hl=fr#

---

Propagande de guerre, propagande de paix

1:30:02 -

À partir de la façon dont nos médias ont relaté les conflits en Irak entre 1991 et 2003, ce film énumère les principes généraux de la propagande de guerre et ses prolongements en temps de paix. Des intellectuels américains et européens, par le jeu de leurs regards croisés, nous permettent de comprendre les enjeux médiatiques -et idéologiques- des deux côtés de l'Atlantique. Propagande de guerre Propagande de paix Un écrivain, Jean Bricmont, deux historiennes, Anne Morelli et Annie Lacroix-Riz, un expert militaire, le Général Forget, et une journaliste, Diana Johnstone, comparent ces thèmes de propagande en Irak avec ceux développés lors d'autres conflits, tels celui de 1914-18, les coups de force hitlériens des années '30, les guerres de Yougoslavie ou celle d'Afghanistan.

http://video.google.com/videoplay?docid=1838258269958293517#

- - - - - - - - - - - - -

État de guerre - 1:32:49 -
Sommes-nous entrés dans une période comparable à celle qui a précédé les deux guerres mondiales? Un premier coup d'oeil sur les images de foules abruties par la propagande, en 1914, 1939 ou aujourd'hui, n'est guère flatteur. Et, à nouveau, ce sont les Balkans qui mettent le feu aux poudres. Les habitants du Danube se le disent de génération en génération, leur malheur est d'être situés sur une voie de passage stratégique entre l'Ouest et l'Est. L'historienne Annie Lacroix-Riz le confirme : à chaque fois qu'il y a remise en cause du statu quo issu de la précédente guerre, en particulier dans la zone très disputée d'Europe de l'Est, une autre déflagration mondiale est à nouveau possible. Certes, des données fondamentales ont changé, comme le projet d'hégémonie planétaire des États-Unis, demeurés seule super-puissance après l'effondrement de l'Union soviétique, nous rappelle le journaliste Stanko Cerovic, qui s'inquiète de la démesure inscrite dans la politique occidentale depuis la fin de la Guerre Froide. Tous les empires se sont effondrés par les méfaits de leurs guerres, renchérit le Général Gallois, et les États-Unis qui se sont récemment lancés dans des expéditions coloniales telles l'Afghanistan ou l'Irak, dressent contre eux la majorité des populations. Toute la difficulté des chancelleries, à l'heure actuelle, est de constituer des alliances pour que les Etats-Unis déclinent avant d'avoir pu passer à l'acte, nous détaille le journaliste écrivain Thierry Meyssan, en nous citant par exemple le projet des pays pétroliers de retourner à l'étalon-or ou de convertir une partie des marchés en Euros. Mais sommes-nous impuissants face à ce risque de troisième guerre mondiale? Gaspar Miklos Tamas, ancien député du Parlement hongrois, lit les évolutions de notre époque avec la lucidité de celui qui fut un dissident du bloc de l'Est et qui s'oppose aujourd'hui à la marche forcée libérale. Oscar Negrin nous montre un exemple au Vénézuéla de comment la résistance populaire s'organise. L'humoriste Dieudonné, après avoir consulté son ancêtre, nous renvoie à nos responsabilités dans le développement actuel de haines raciales et de replis communautaires face auxquels nous devons nous insurger. Sommes-nous entrés dans une période comparable à celle qui a précédé les deux guerres mondiales? Un premier coup d'oeil sur les images de foules abruties par la propagande, en 1914, 1939 ou aujourd'hui, n'est guère flatteur. Et, à nouveau, ce sont les Balkans qui mettent le feu aux poudres. Les habitants du Danube se le disent de génération en génération, leur malheur est d'être situés sur une voie de passage stratégique entre l'Ouest et l'Est. L'historienne Annie Lacroix-Riz le confirme : à chaque fois qu'il y a remise en cause du statu quo issu de la précédente guerre, en particulier dans la zone très disputée d'Europe de l'Est, une autre déflagration mondiale est à nouveau possible. Certes, des données fondamentales ont changé, comme le projet d'hégémonie planétaire des États-Unis, demeurés seule super-puissance après l'effondrement de l'Union soviétique, nous rappelle le journaliste Stanko Cerovic, qui s'inquiète de la démesure inscrite dans la politique occidenta...suite » Sommes-nous entrés dans une période comparable à celle qui a précédé les deux guerres mondiales? Un premier coup d'oeil sur les images de foules abruties par la propagande, en 1914, 1939 ou aujourd'hui, n'est guère flatteur. Et, à nouveau, ce sont les Balkans qui mettent le feu aux poudres. Les habitants du Danube se le disent de génération en génération, leur malheur est d'être situés sur une voie de passage stratégique entre l'Ouest et l'Est. L'historienne Annie Lacroix-Riz le confirme : à chaque fois qu'il y a remise en cause du statu quo issu de la précédente guerre, en particulier dans la zone très disputée d'Europe de l'Est, une autre déflagration mondiale est à nouveau possible. Certes, des données fondamentales ont changé, comme le projet d'hégémonie planétaire des États-Unis, demeurés seule super-puissance après l'effondrement de l'Union soviétique, nous rappelle le journaliste Stanko Cerovic, qui s'inquiète de la démesure inscrite dans la politique occidentale depuis la fin de la Guerre Froide. Tous les empires se sont effondrés par les méfaits de leurs guerres, renchérit le Général Gallois, et les États-Unis qui se sont récemment lancés dans des expéditions coloniales telles l'Afghanistan ou l'Irak, dressent contre eux la majorité des populations. Toute la difficulté des chancelleries, à l'heure actuelle, est de constituer des alliances pour que les Etats-Unis déclinent avant d'avoir pu passer à l'acte, nous détaille le journaliste écrivain Thierry Meyssan, en nous citant par exemple le projet des pays pétroliers de retourner à l'étalon-or ou de convertir une partie des marchés en Euros. Mais sommes-nous impuissants face à ce risque de troisième guerre mondiale? Gaspar Miklos Tamas, ancien député du Parlement hongrois, lit les évolutions de notre époque avec la lucidité de celui qui fut un dissident du bloc de l'Est et qui s'oppose aujourd'hui à la marche forcée libérale. Oscar Negrin nous montre un exemple au Vénézuéla de comment la résistance populaire s'organise. L'humoriste Dieudonné, après avoir consulté son ancêtre, nous renvoie à nos responsabilités dans le développement actuel de haines raciales et de replis communautaires face auxquels nous devons nous insurger.«

http://video.google.com/videoplay?docid=1838258269958293517#docid=3991390562070756521
avatar
buyspeedoo

Messages : 63
Date d'inscription : 04/10/2009
Age : 54
Localisation : Paris

http://www.myspace.com/buyspeedoo

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum